Archive for août 2010

Muriel Bompart

août 21, 2010

collage plaque metal
(clic)
Publicités

Les ombres et fantômes de Pierre Maubé

août 2, 2010

Pierre Maubé avec son recueil Psaume des mousses a le « chœur » écorché / de la boue au fond des yeux / du goût de sanie dans la bouche. Depuis Baudelaire, entre autres, on sait que la poésie n’est pas qu’affaire de roucoulades sous un ciel azuré mais aussi une fondrière millénaire où la tourbe fermente comme l’écrit, ici, l’auteur qui est celui qui ne sait plus celui qui demande / si son hésitation est habitable. Sous titré (tu, sa vie, son œuvre) le recueil exhume, sans doute dans un mouvement cathartique, les poisons, désespérances et autres turbidités qui envahissent l’esprit du poète.

On ne sort pas indemne de cette écriture tourmentée aux accents qu’on peut, peut-être, chercher chez Michaux. La noirceur du propos, les frissons mystérieux de la boue / qui rêve au fond de toi et on pourrait égrener une multitude de vers encore plus éprouvants qui nous prennent aux tripes et  nous déchirent l’âme.

Le remord et la culpabilité symbolisés par les Erinyes pourchassaient le pauvre Oreste désemparé. Dans le recueil de Pierre Maubé on ne sait si le « tu » torturé et omniprésent est aussi le « je » de l’auteur mais comme pour le héros Grec malheureux la même impression de lourdeur étouffante et hypnotique déroute nos certitudes…pour notre plus grand bien.

Chronique publiée dans la revue Diptyque Été – 2010

Pierre Maubé est né le 8 décembre 1962 à Saint-Gaudens (Haute-Garonne). Après des études d’Histoire à Toulouse et Paris, il vit depuis 1983 en région parisienne où il est bibliothécaire.

Membre du comité de rédaction de la revue Arpa. Fondateur, avec Marc Fontana de la revue Linea. Il est le fondateur de l’association des Amis de Béatrice Douvre, en compagnie de Gabrielle Althen, Isabelle Raviolo, Olivier Kachler et Jean-Yves Masson.

Webmaster depuis mai 2006 du site de poésie contemporaine d’expression française Poesiemaintenant

Recueils

Pure perte (Le Petit Véhicule, 1986)

La dernière pluie (Poésie sur Seine, 1996)

Sel du temps (Fer de chances, 2002)

Nulle part (Friches – Cahiers de Poésie verte, 2006)

Psaume des mousses (Éclats d’encre, 2007)

Anthologies

Coordinateur de l’anthologie de poésie contemporaine Ce que disent les mots, consacrée aux éditions du Dé bleu (Éclats d’encre, 2004).

Un des trois coauteurs, avec Patrice Delbourg et Jean-Luc Maxence, de l’anthologie L’Année poétique 2009, publiée en 2009 aux éditions Seghers sous la direction de Bruno Doucey.

Pierre Maubé a par ailleurs publié environ quatre cents textes (poèmes, nouvelles, notes de lecture, articles, …) entre 1982 et 2009 dans une trentaine de revues, parmi lesquelles : Arpa, La Barbacane, Décharge, Friches, Froissart, Linea, Multiples, Polyphonies, La Sape, Sapriphage, Thauma, Traces, Encres Vives, Vues d’enfance.


Textes in Psaume des mousses chez Eclats d’encre


certains insectes ne peuvent vivre
qu’entre l’écorce et le bois des arbres
à l’abri du soleil de l’air de la lumière
comme eux tu ne peux vivre
que sous l’écorce de la vie
un univers suintant étroit et sombre
un monde de murmures et de peurs étouffées
un monde de pénombre et de pressentiments

***

râles discontinus mélodie suffocante
tu n’as jamais appris à respirer
à marcher à courir à chanter juste à danser nu
tu n’as jamais appris à t’habiller
d’un rayon de soleil ou d’un parfum de nuit
tu as tout essayé tout raté tu voudrais
dessiner sur le mur la forme d’une destinée
l’ombre de ce chemin où tu devrais marcher
ce chemin qui montait jusqu’au ciel